Nos maîtres potiers

Nos maîtres de la céramique Marino et Umberto D'Arienzo
Nos maîtres de la céramique Marino et Umberto D'Arienzo
Une histoire des lieux, passion, technique et art
 
6 Générations de maîtres potiers
Notre poterie est produit à 100% à la main selon la tradition ancienne de Vietri sul Mare par les à maîtres potiers de la famille D'Arienzo, Maîtres qui depusi six générations plongent leurs mains dans l'argile et teignent le visage avec les couleurs de la côte amalfitaine.
Dans la famille D'Arienzo le premier à mettre la main dans l'argile était Vincenzo (né en 1804), suivi par son fils Natale (né en 1836) et encore, puis, par son fils Vincenzo (1870).
Mais le véritable changement pour la famille et pour l'histoire même de la céramique il y avait avec Natale D'Arienzo, le fils de Vincenzo, qui est né à Vietri sul Mare le 26 sept 1912.
 
Natale D'Arienzo
En ces jours, le seul fils male qu'il a eu à faire sa part pour aider la famille c’est Natale, qui à 8 ans, coule pour la première fois ses mains dans l'argile. Avec son père Vincenzo a travaillé à la pièce dans les différents “faenzere” (ateliers) et du pain, les olives et les grands salades de tomates étaient sa rémunération journalière. Natale, entraînée par une grande passion, réalise très vite que son travail est beaucoup plus que «faire pour survivre"; Il se rend compte que la céramique, ainsi que d'être un art, est pour lui l'expression de la vie, de son âme.
En 1933, Natale gere avec le professeur Rossi une école de poterie à Salerne et dans ces années connais Guido Gambone; avec lui, partage la même passion pour la céramique, et établit une amitié forte et, plus tard, se retrouvent à travailler dans le même “faenzera”: la “faenzera” Avallone.
 
Une céramique digne d'un Roi
C’est dans cette  “faenzera” que le roi Umberto II de Savoie et son épouse Maria José de Belgique choisissent lui et Guido Gambone pour la réalisation de la vaisselle de service royale.
Une expérience qui fait realiser à Natale qu'il était desormais le temps de créer sa propre "faenzera", où transmettre sa propre art, comme son grand-père fait avec son père et son père avec lui, (comme d'habitude) à ses trois enfants bien-aimés.
Ainsi est né en 1943 à Marina l'atelier de poterie de Natale, un magasin imbibé d’un saveur antique, c’est à dire celui des entreprises familiales dans lesquelles les modèles, les formes et les  couleurs étaient la seule richesse transmissible de père en fils.
 
Les dessins
Les dessins présentés étaient des dessins simples, tirés directement de la vie quotidienne. Ils ont peint des bateaux, les pêcheurs, les vendeurs avec le panier sur la tête, les femmes avec jarres (vases d'argile) et avec l'enfant à la poitrine, les amoreux, les fêtes avec des processions, des musiciens et de nombreux petits ânes qui au fil du temps sont devenus le symbole de la côte amalfitaine.
 
Les couleurs
Les couleurs étaient alors, comme aujourd'hui, la véritable force de la céramiques de Vietri: l’azur du ciel clair d'Amalfi, le bleu d’une mer profond, l'orange doré d'agrumes de la côte amalfitaine, le vert vif de la forêt et le jaune typique inventé à  Vietri, tout savamment mélangé avec une technique qui date du XIIIe siècle.
 
 
Le siège actuel:
En 1953, la “faenzera” Marina est fermé pour créer une nouvelle “faenzera” à Molina; mais ce fut seulement une parenthèse parce que le même Natale D'Arienzo travaillait à créer une usine de céramique beaucoup plus grande.
Après des années de travail acharné, la nouvelle usine de céramique, fondée par Natale D'Arienzo & fils, il était prête pour etre ouverte quand le24 Août, 1966 Natale est mort suite à une attaque cardiaque. Dans la même année, les enfants (Vittorio, Umberto et Giovannina) et son épouse ont décidé d'ouvrir les portes de l'usine, mais, en gardant dans leur cœur l'image d'un homme qui était aussi grand en tant que père, en tant que mari et en tant qu'artiste.
 
Aujourd'hui
Aujourd'hui, dans l’atelier  nous trouvons les petits-neveux Marino et Umberto D'Arienzo. Ce sont eux qui, aujourd'hui comme alors,  continuent à travailler avec les mêmes principes et les traditions du passé, convaincu que la passion, l'enthousiasme, le dévouement et le professionnalisme sont la valeur ajoutée de leur art, leur céramique, leur véritable “Made in Italy”.